Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu", en Français et en Anglais

Du suspense chez Proust; Suspens in Proust's intellectual thriller

Publié le 16 Mai 2017 par proust pour tous

 

 

J'ai extrait de la recherche à peu près toutes les métaphores, en vue d'en faire un recueil (Les 99 métaphores de Marcel Proust, dans la lignée de Les 7 leçons de Marcel Proust, les 12 dïnersles 36 femmes) et chemin faisant je tombe, dans la grotte sous-marine du théâtre où le jeune narrateur vient écouter la Berma; sur une phrase dont je cherchai avec fièvre le dernier mot; et j'ai pensé que tout les lecteurs de Proust seraiient excités par cette devinette; cette énigme digne de la fin du Meurtre de Roger Ackroyd; une énigme qui résonnera longtemps dans mon esprit

 
 
 
Et même dans mes désirs les plus charnels toujours orientés d’un certain côté, concentrés autour d’un même rêve, j’aurais pu reconnaître comme premier moteur une idée, une idée à laquelle j’aurais sacrifié ma vie, et au point le plus central de laquelle, comme dans mes rêveries pendant les après-midi de lecture au jardin à Combray, était l’idée de DEVINEZ le côté de Guermantes

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------le mercredi 24 mai, une date à réserver, Patrice Louis; le fou de Proust, nous parlera de ses rencontres avec René Char et Aimé Césaire. Café de la Mairie, place Saint Sulpice, 1er étage, 19 h 30.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

As I was gatheriing most Proust's metaphors in view of a book (Les 99 métaphores de Marcel Proust, in the collection of  Les 7 leçons de Marcel Proust les 12 dïners les 36 femmes) I I discovered, in the great and huge metaphor of the submarine grotto at the theater where the young narrator waits for hearing Berma; a sentence whose last word I tried (unsuccessfully) to guess, and I thought that Proust's readers would be as much excited by the charade as with the end of The Murder of Roger Ackroyd..

 

And even in my most carnal desires, magnetised always in a certain direction, concentrated about a single dream, I might have recognised as their primary motive an idea, an idea for which I would have laid down my life, at the innermost core of which, as in my day dreams while I sat reading all afternoon in the garden at Combray, lay the thought of GUESSThe Guermantes Way

Commenter cet article