Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu", en Français et en Anglais

Proust pour tous: madeleines et souvenirs

Publié le 29 Août 2010 par laurence grenier

Mais, quand d’un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l’odeur et la saveur restent encore longtemps, comme...

Lire la suite

Proust pour tous: oui ou non? (yes or no?)

Publié le 28 Août 2010 par laurence grenier

—«Peut-être, peut-être (ce qui signifiait peut-être non)» disait Françoise pour ne pas écarter définitivement la possibilité d’une alternative plus favorable. “Very likely” (which meant also “very likely not”) was the answer, for Françoise did not wish...

Lire la suite

Proust pour tous: Une gaffe; a blunder

Publié le 27 Août 2010 par laurence grenier

Mme Verdurin, voyant que Swann était à deux pas, prit cette expression où le désir de faire taire celui qui parle et de garder un air innocent aux yeux de celui qui entend, se neutralise en une nullité intense du regard, où l’immobile signe d’intelligence...

Lire la suite

Proust pour tous: De l’usage de quoique et parce que

Publié le 25 Août 2010 par laurence grenier

Ma mère s’émerveillait qu’il fut si exact quoique si occupé, si aimable quoique si répandu, sans songer que les «quoique» sont toujours des «parce que» méconnus, et que (de même que les vieillards sont étonnants pour leur âge, les rois pleins de simplicité,...

Lire la suite

Poust pour tous: faits contre croyances (facts vs beliefs)

Publié le 23 Août 2010 par laurence grenier

Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances, ils n’ont pas fait naître celles-ci, ils ne les détruisent pas; ils peuvent leur infliger les plus constants démentis sans les affaiblir, et une avalanche de malheurs ou de maladies se...

Lire la suite

Proust pour tous: Amour et expérience

Publié le 22 Août 2010 par laurence grenier

…n'étant pas guéri par l'expérience qui aurait dû m'apprendre - si elle apprenait jamais rien - qu'aimer est un mauvais sort comme ceux qu'il y a dans les contes contre quoi on ne peut rien jusqu'à ce que l'enchantement ait cessé. Marcel Proust le temps...

Lire la suite

Proust pour tous: Penser à ceux qu’on aimait

Publié le 21 Août 2010 par laurence grenier

Il ne put pourtant pas se consoler de la mort de sa femme, mais pendant les deux années qu’il lui survécut, il disait à mon grand-père: «C’est drôle, je pense très souvent à ma pauvre femme, mais je ne peux y penser beaucoup à la fois.» «Souvent, mais...

Lire la suite

citation du jour: quand on a une croyance...

Publié le 18 Août 2010 par laurence grenier

Elle demanda à la place Fêtes de Debussy, ce qui fit crier: «Ah! c’est sublime!» dès la première note. Mais Morel s’aperçut qu’il ne savait que les premières mesures et, par gaminerie, sans aucune intention de mystifier, il commença une marche de Meyerbeer....

Lire la suite

citation du jour

Publié le 17 Août 2010 par laurence grenier

…. Mme Niçois faisait trop de gestes… à se rattraper… à tout… à rien….tout de suite à l’air… elle titubait…tournoyait !... elle avait de la feuille au vent… elle devait plus sortir de chez elle !... je lui avais assez répété !dit… je lui donnais le bras...

Lire la suite

citation du jour:

Publié le 16 Août 2010 par laurence grenier

Ceux qui ont eu de grandes passions se trouvent toute leur vie heureux, et malheureux, d'en être guéris. La Rochefoucauld Maximes Même, comme ce voyageur s'il se réveille seulement en France, quand Swann ramassa par hasard près de lui la preuve que Forcheville...

Lire la suite
1 2 3 > >>