Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu", en Français et en Anglais

Proustpourtous: visiter des musées, lire les classiques, écouter de la grande musique, pourquoi? why visit museums, read classics, listen to music.... ?

Publié le 28 Avril 2011 par laurence grenier

J'ai l'intention de voir une exposition des Dogons (peuple du Mali) au musée du quai Branly, et je me demande pourquoi: trouverai-je un écho en moi-même? I intend to visit the quay Branly museum for a Dogon exhibition: I wonder why, will I feel an echo...

Lire la suite

Proust pour tous: un graffiti irrespectueux; where is respect?

Publié le 27 Avril 2011 par laurence grenier

Proust pour tous: un graffiti irrespectueux; where is respect?

de Laurent Barberon, un grand photographe, un oeil exceptionnel: n'est-ce pas pousser Proust-pour-tous à l'extrême? by Laurent Barberon, a great photographer, a splendid eye: does it push the "Proust for all" concept to its max?

Lire la suite

Proust pour tous: cinéma non, littérature oui; movie no; literature yes

Publié le 26 Avril 2011 par laurence grenier dans Actualités proustiennes- Proust news

J'ai vu à la télé hier soir "un dimanche à la campagne" de Bertrand Tavernier. Déception, malgré des artifices (la présence de la mère dans un rappel qui se veut stylé), les sentiments et atmosphères ne peuvent être évoqués qu'avec des gros sabots (le...

Lire la suite

Proustpourtous: de Pâques, clochers et oiseaux; on Easter, stiples and birds

Publié le 25 Avril 2011 par laurence grenier

Lundi de Pâques, les cloches sont rentrées de Rome, les clochers se sont calmés. Easter, bells are back from Rome and steeples are quiet again. Seuls, s’élevant du niveau de la plaine et comme perdus en rase campagne, montaient vers le ciel les deux clochers...

Lire la suite

Proust pour tous: parler fort ou être artiste? speak loud or be an artist?

Publié le 23 Avril 2011 par laurence grenier

Il [Charlus] avait pris l'habitude de crier très fort en parlant, par nervosité, par recherche d'issues pour des impressions dont il fallait - n'ayant jamais cultivé aucun art- qu'il se débarassât, comme un aviateur de ses bombes, fût-ce en plein champ,...

Lire la suite

proust pour tous: une citation, a quotation

Publié le 20 Avril 2011 par laurence grenier

Je suis en train de travailler sur le projet ultime de ma vie de salons: rendre la conversation la plus intéressante possible. L'un des moyens est de la truffer de citations, mais pas trop. I am working of the ultimate project: how to make a conversation...

Lire la suite

Proustpourtous: espions allemands. German spies

Publié le 16 Avril 2011 par laurence grenier dans Actualités proustiennes- Proust news

Florence m'a lu le programme d'une pièce donnée en 1917, écrite par son grand-père, Magda, dans laquelle l'un des personnages est simplement nommé: Espion boche. Florence read the program of a play written by her grandfather, Magda, in which one of the...

Lire la suite

Proust pour tous: métaphores

Publié le 12 Avril 2011 par laurence grenier

D'après un article de David Brooks, dans le New York Times d'aujourd'hui, nous employons une métaphore dans le langage courant tous les 10 à 25 mots. Pourquoi ne pas se servir de celles de Marcel Proust? I read today in a New York Times article by David...

Lire la suite

Proust pour tous: d'où vient le coup? who fired the shot?

Publié le 10 Avril 2011 par laurence grenier

Avant d'accuser ou même de soupçonner quelqu'un du coup bas qui a été porté à vos projets, bien s'assurer de l'origine du coup: on se trompe souvent... Before accusing or even just suspecting somebody for the low blow aimed at your project, be sure that...

Lire la suite

Proust pour tous: faites-vous rare, on vous aimera. To be loved, make yourself scarce

Publié le 8 Avril 2011 par laurence grenier

C'est, parait-il, un proverbe turc que j'ai entendu mon père, qui ne couchait chez nous qu'un jour sur deux, proférer le plus souvent possible, pour couper les récréminations? It is supposed to be a Turkish saying, often repeated by my father who used...

Lire la suite
1 2 > >>