Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu", en Français et en Anglais

par coeur: ce qu'il faut savoir

Publié le 29 Octobre 2012 par laurence grenier

Je viens de voir un film de 1987 tout à fait délicieux, La lectrice de Michel Deville, jouée par Miou Miou. Dans ce film qui vous donne une irresistible envie de lire, un grand-père qui radote récite à la moindre provocation: "Tranquilles cependant, Charlemagne...

Lire la suite

L'air fermetait (Musil) there was fermentation in the air

Publié le 26 Octobre 2012 par laurence grenier

Dans l'Homme sans qualité, encore une belle expression de Musil, qui va si bien aux belles journées d'automne. Et pour moi l'automne ne se conçoit pas sans châtaignes.... Albertine me parlait peu, car elle sentait que j’étais préoccupé. Nous fîmes quelques...

Lire la suite

de Robert Musil et des métaphores: of Robert Musil and metaphors

Publié le 19 Octobre 2012 par laurence grenier

Je cite dans L'homme sans qualités, le chef-d'oeuvre de Robert Musil: " et cette disposition à la métaphore qui permet de penser moins que d'ordinaire à la réalité ." (trad. Philippe Jaccottet, editionsPoint, tome I, p. 198). et qui qu'est le roi de la...

Lire la suite

jouer Proust à table ce dimanche 21 octobre

Publié le 18 Octobre 2012 par laurence grenier

Ce dimanche 21 octobre, JE NE SERAI PAS SOUS MON ARBRE A SCEAUX. Je vais filmer une petite pièce tirée de Sodome et Gomorrhe, autour d'un déjeuner chez moi à Sceaux, à partir de 12h 30. Cette pièce "UN DINER A LA RASPELIERE", sera animée par une comédienne,...

Lire la suite

un code entre Jules et moi; a code between lovers

Publié le 12 Octobre 2012 par laurence grenier

En Amérique un article qui se vendait bien dans les magasins de décoration: un coussin brodé Oui d'un côté et Non de l'autre. A mettre sur le lit conjugal. Quand on a un Jules, c'est toujours oui... et on peut citer Proust et pourquoi pas le broder en...

Lire la suite

des invités bien choisis; guests to be judiciously selected

Publié le 11 Octobre 2012 par laurence grenier

Je pense aux prochains dîners que je devrais organiser, et où un équilibre délicat doit se faire au-delà du facile "qui se ressemble s'assemble". Au reste, Swann ne se contentait pas de chercher dans la société telle qu’elle existe et en s’attachant aux...

Lire la suite

On n'a pas besoin de Romeo et Juliette pour se réconcilier; no need for Romeo and Juliet to make peace

Publié le 9 Octobre 2012 par laurence grenier

Mon amie Florence m'a dit s'est réconciliée avec une cousine qui ne lui avait plus adressé la parole depuis 10 ans, sans raison; et qui vient de l'inviter chez elle, sans plus de raison. Mme de Guermantes s’enorgueillissait d’être la seule, avec M. de...

Lire la suite

une pièce dimanche sous mon arbre; a play under my tree, this Sunday

Publié le 7 Octobre 2012 par laurence grenier

A 17h, au Parc de Sceaux, comme tous les 1er et 3ème dimanches du mois. Je lirai des extraits de la petite pièce à jouer en amateurs, autour d'une table, dont voici le début: UN DÎNER À LA RASPELIÈRE « Quand les bourgeois invitent les aristocrates à dîner...

Lire la suite

il pleut, il pleut; it rains

Publié le 4 Octobre 2012 par laurence grenier

Je me réveille, et il pleut. Qui dit mieux? Un petit coup au carreau, comme si quelque chose l’avait heurté, suivi d’une ample chute légère comme de grains de sable qu’on eût laissé tomber d’une fenêtre au-dessus, puis la chute s’étendant, se réglant,...

Lire la suite

L'homme sans qualités de Robert Musil, et un arriviste

Publié le 3 Octobre 2012 par laurence grenier

Qu'Ulrich pût penser avoir obtenu quelques résultats dans le domaine scientifique n'était pas absolument sans importance pour lui. Ses travaux lui avaient même valu une certaine estime. De l'admiration eût été trop demander, car l'admiration, même au...

Lire la suite
1 2 > >>