Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu"

Proust pour tous: Une gaffe; a blunder

Publié le 27 Août 2010 par laurence grenier

Mme Verdurin, voyant que Swann était à deux pas, prit cette expression où le désir de faire taire celui qui parle et de garder un air innocent aux yeux de celui qui entend, se neutralise en une nullité intense du regard, où l’immobile signe d’intelligence du complice se dissimule sous les sourires de l’ingénu et qui enfin, commune à tous ceux qui s’aperçoivent d’une gaffe, la révèle instantanément sinon à ceux qui la font, du moins à celui qui en est l’objet

 

Marcel Proust Du côté de chez Swann, un amour de Swann

 

Mme Verdurin, seeing that Swann was within earshot, assumed that expression in which the two-fold desire to make the speaker be quiet and to preserve, oneself, an appearance of guilelessness in the eyes of the listener, is neutralised in an intense vacuity; in which the unflinching signs of intelligent complicity are overlaid by the smiles of innocence, an expression invariably adopted by anyone who has noticed a blunder, the enormity of which is thereby at once revealed if not to those who have made it, at any rate to him in whose hearing it ought not to have been made.

 

Marcel Proust Swann's way, Swann in love

Commenter cet article