Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu"

Marcel a une conscience sociale; Marcel's class awareness

Publié le 9 Septembre 2013 par proust pour tous

Marcel a une conscience sociale; Marcel's class awareness

photo Jean-Marc Kerisit

Article très intéressant dans le Nouvel Obs, sur les inégalités en 1913 comparées à celles de 2013. Pourtant, même le narrateur avait remarqué, vers la Belle Epoque, ces écarts entre riches et pauvres

(Thomas Piketty http://bibliobs.nouvelobs.com/essais/20130906.OBS5874/thomas-piketty-par-certains-cotes-les-inegalites-sont-actuellement-plus-fortes-qu-en-1913.htm)

Et le soir ils ne dînaient pas à l’hôtel où les sources électriques faisant sourdre à flots la lumière dans la grande salle à manger, celle-ci devenait comme un immense et merveilleux aquarium devant la paroi de verre duquel la population ouvrière de Balbec, les pêcheurs et aussi les familles de petits bourgeois, invisibles dans l’ombre, s’écrasaient au vitrage pour apercevoir, lentement balancée dans des remous d’or la vie luxueuse de ces gens, aussi extraordinaire pour les pauvres que celle de poissons et de mollusques étranges: (une grande question sociale de savoir si la paroi de verre protègera toujours le festin des bêtes merveilleuses et si les gens obscurs qui regardent avidement dans la nuit ne viendront pas les cueillir dans leur aquarium et les manger).

A l'ombre des jeunes filles en fleurs

And at night they did not dine in the hotel, where, hidden springs of electricity flooding the great dining-room with light, it became as it were an immense and wonderful aquarium against whose wall of glass the working population of Balbec, the fishermen and also the tradesmen’s families, clustering invisibly in the outer darkness, pressed their faces to watch, gently floating upon the golden eddies within, the luxurious life of its occupants, a thing as extraordinary to the poor as the life of strange fishes or molluscs (an important social question, this: whether the wall of glass will always protect the wonderful creatures at their feasting, whether the obscure folk who watch them hungrily out of the night will not break in some day to gather them from their aquarium and devour them).

Within a Budding Grove

Commenter cet article