Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu"

une citation par jour: mémoire

Publié le 11 Août 2010 par laurence grenier

En rappelant à Aglaia qu'il l'avait portée dans ses bras, le général avait seulement voulu dire quelque chose pour lier conversation, comme il en usait avec tous les jeunes gens dont il jugeait opportun de faire la connaissance. Mais, comme par un fait exprès, il se trouva cette fois-ci qu'il était tombé juste en évoquant une circonstance véridique qu'il avait lui-même oubliée. Si bien que lorsque Aglaia eut inopinément attesté qu'ils avaient tué ensemble un pigeon, la mémoire lui revint d'un seul coup et il se rappela tout dans les moindres détails, comme il advient souvent aux vieilles gens qui se remémorent un passé lointain. Il serait difficile de dire ce qui, dans cette évocation, fit impression sur le pauvre général, un peu gris comme à son ordinaire; toujours est-il qu'il en paru vivement ému.

 

Dostoïevski L'Idiot deuxième partie, chapître VI

 

 

car nous trouvons de tout dans notre mémoire; elle est une espèce de pharmacie, de laboratoire de chimie, où on met, au hasard, la main tantôt sur une drogue calmante, tantôt sur un poison dangereux.

 

 

Marcel Proust La prisonnière, chapitre III

Commenter cet article