Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu"

Proust pour tous: variations sur l'amour; love variations

Publié le 2 Octobre 2010 par laurence grenier

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé!

Alphonse de Lamartine Première méditation poétique: L'isolement

 

One person is missing and the whole place is deserted!

 

 

Mais le cocher revint lui dire qu’il ne l’avait trouvée nulle part, et ajouta son avis, en vieux serviteur:

—Je crois que Monsieur n’a plus qu’à rentrer.

Mais l’indifférence que Swann jouait facilement quand Rémi ne pouvait plus rien changer à la réponse qu’il apportait tomba, quand il le vit essayer de le faire renoncer à son espoir et à sa recherche:

—«Mais pas du tout, s’écria-t-il, il faut que nous trouvions cette dame; c’est de la plus haute importance. Elle serait extrêmement ennuyée, pour une affaire, et froissée, si elle ne m’avait pas vu.»

—«Je ne vois pas comment cette dame pourrait être froissée, répondit Rémi, puisque c’est elle qui est partie sans attendre Monsieur, qu’elle a dit qu’elle allait chez Prévost et qu’elle n’y était pas,»

D’ailleurs on commençait à éteindre partout. Sous les arbres des boulevards, dans une obscurité mystérieuse, les passants plus rares erraient, à peine reconnaissables. Parfois l’ombre d’une femme qui s’approchait de lui, lui murmurant un mot à l’oreille, lui demandant de la ramener, fit tressaillir Swann. Il frôlait anxieusement tous ces corps obscurs comme si parmi les fantômes des morts, dans le royaume sombre, il eût cherché Eurydice.

 

Marcel Proust Du côté de chez Swann, un amour de Swann

 

 

The coachman came back, however, with the report that he could not find her anywhere, and added the advice, as an old and privileged servant, “I think, sir, that all we can do now is to go home.”

But the air of indifference which Swann could so lightly assume when Rémi uttered his final, unalterable response, fell from him like a cast-off cloak when he saw Rémi attempt to make him abandon hope and retire from the quest.

 

 

 

“Certainly not!” he exclaimed. “We must find the lady. It is most important. She would be extremely put out—it’s a business matter—and vexed with me if she didn’t see me.”

“But I do not see how the lady can be vexed, sir,” answered Rémi, “since it was she that went away without waiting for you, sir, and said she was going to Prévost’s, and then wasn’t there.”

Meanwhile the restaurants were closing, and their lights began to go out. Under the trees of the boulevards there were still a few people strolling to and fro, barely distinguishable in the gathering darkness. Now and then the ghost of a woman glided up to Swann, murmured a few words in his ear, asked him to take her home, and left him shuddering. Anxiously he explored every one of these vaguely seen shapes, as though among the phantoms of the dead, in the realms of darkness, he had been searching for a lost Eurydice.

 

translation C.K. Scott Moncrieff

Commenter cet article