Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu"

Proust pour tous: femme de lettres; woman of letters

Publié le 4 Mars 2012 par laurence grenier

Je cherche un titre pour moi, à utiliser dans le cadre de mes prochaines conférences sur Proust: j'ai trouvé "femme de lettres", ce qui a paru très prétentieux à Jules. ça ne m'a pas surprise, mais, comme je lui expliquai qu'il fallait bien se faire remarquer et que cette expression désuète était censée éveiller la curiosité, il me suggéra: "pourquoi pas "commerciale""? Cependant, j'aimerais bien m'inspirer de Madame du Deffand...

 

Dès la fin octobre Odette rentrait le plus régulièrement qu'elle pouvait pour le thé, qu'on appelait encore le five o'clock tea, ayant entendu dire (et aimant le répéter) que si Mme Verdurin s'était fait un salon c'était parce qu'on était toujours sûr de pouvoir la rencontrer chez elle à la même heure. Elle s'imaginait elle-même en avoir un, du même genre, mais plus libre, senza rigore, aimait-elle à dire. Elle se voyait comme une espèce de Lespinasse et croyait avoir fondé un salon rival en enlevant à la du Deffand du petit groupe ses hommes les plus agréables, en particulier Swann qui l'avait suivie dans sa sécession et sa retraite, selon une version qu'on comprend qu'elle eût réussi à accréditer auprès des nouveaux venus, ignorants du passé, mais non auprès d'elle-même. Mais certains rôles favoris sont par nous joués tant de fois devant le monde, et repassés en nous-mêmes, que nous nous référons plus aisément à leur témoignage fictif qu'à celui d'une réalité presque complètement oubliée. 

A l'ombre des jeunes filles en fleurs, I 

 

I am looking for a title, to be used when I give a lecture on Proust: "woman of letters" is what I found, in spite of my objecting boyfriend, who told me: "why not "rep?" In fact my role model is Madame du Deffand, queen of XVIIIth century Parisian salons (who had Julie de Lespinasse as a rival).

 

By the end of October Odette would begin to come home with the utmost punctuality for tea, which was still known, at that time, as ‘five-o’clock tea,’ having once heard it said, and being fond of repeating that if Mme. Verdurin had been able to form a salon it was because people were always certain of finding her at home at the same hour. She imagined that she herself had one also, of the same kind, but freer, senza rigore as she used to say. She saw herself figuring thus as a sort of Lespinasse, and believed that she had founded a rival salon by taking from the du Deffand of the little group several of her most attractive men, notably Swann himself, who had followed her in her secession and into her retirement, according-to a version for which one can understand that she had succeeded in gaining credit among her more recent friends, ignorant of what had passed, though without convincing herself. But certain favourite parts are played by us so often before the public and rehearsed so carefully when we are alone that we find it easier to refer to their fictitious testimony than to that of a reality which we have almost entirely forgotten.

Within a budding grove, I (trad. C.K. Scott Moncrieff)

Commenter cet article
A
Offre de prêt entre particuliers en ligne .<br /> Vous êtes à la recherche d’un crédit aux particuliers sérieux et fiable ?<br /> Découvrez notre comparateur de crédit en ligne pour dénicher la meilleure offre de prêt particulier au meilleur taux.<br /> Voici la démarche à suivre pour y faire un prêt:<br /> -Faites votre demande en ligne, en précisant le motif du prêt, le montant souhaité, la durée du crédit…<br /> -Renvoyez votre dossier complet par mail<br /> -Recevez vos fonds<br /> Réponse rapide : ducoeurliliane@gmail.com<br /> Personne pas sérieux s'abstenir
Répondre