Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu"

proust pour tous: demain dimanche l'art de la conversation; tomorrow, the Art of Conversation

Publié le 30 Juin 2012 par laurence grenier

Je viens de faire ma première présentation de l'Atelier Proust pour tous: l'Art de la Conversation, appliqué à l'entreprise. Une structure rigoureuse, appliquée à Proust, marchait très bien: j'illustrais 4 temps, dans l'exercice d'approche d'un groupe par le biais de la conversation.

Avant: comprendre la situation

En situation: créer le lien

Après: consolider le lien

Pour conclure (avec l'aide de La Fontaine)

PROUST, c'est GENIAL!

                                           Je le referai, en partie, sous mon arbre, DEMAIN DIMANCHE 1er juillet à 17h       Proustpourtous: Proust en plein air, au parc de Sceaux; Proust in the Park

 

Dire indirectement les choses

 

[le rajeunissement des Nocturnes de Chopin] restait ignoré de Mme de Cambremer-Legrandin. Je me fis un plaisir de lui apprendre, mais en m'adressant pour cela à sa belle-mère, comme quand au billard, pour atteindre une boule on jour par la bande, que Chopin, bien loin d'être démodé, était le musicien préféré de Debussy.

Sodome et Gomorrhe, II, II

copy-of-proust-pic-1.gif

 

How to use Proust's novel to improve your conversation skills. You may find all the tools needed to penetrate a group, and get accepted:

1/ before: understanding the situation

2/ inside: bonding

3/ fortifying the bond

4/ conclusion, with the help of a La Fontaine fable

An example:

How to indirectly say things

 

[the revival of Chopin's Nocturnes] remained unknown to Mme. de Cambremer-Legrandin. I gave myself the pleasure of informing her, but by addressing my remark to her mother-in-law, as when at billiards in order to hit a ball one aims at the cushion, that Chopin, so far from being out of date, was Debussy’s favourite composer.

Cities of the Plain, II

Commenter cet article