Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu"

Proust pour tous: de l'éthymologie

Publié le 28 Juin 2011 par laurence grenier

Je me suis souvent demandée si les éthymologies données pour certains noms propres correspondaient à une réelle évolution des mots, et l'une des choses que je me proposerais de faire si j'étais seule sur une ile déserte, sans livre, serait de retrouver tous les mots possibles, et en tirer des origines les plus extravagantes.

(Le dialogue que je cite fait partie d'une petite pièce que j'ai extraite de Sodome et Gomorrhe, à jouer au cours d'un dîner: je vais le filmer sous peu et vous pourrez voir le film sur ce blog)

I often wondered if proper names' ethymology is an exact science? If I were alone on a desert island, without anything to read, I would look into my memory for all the words I know, and create wild origins.

 

"Vous chassez beaucoup, monsieur? dit Mme Verdurin avec mépris à M. de Cambremer.

- Je chasse surtout dans la forêt de Chantepie, répondit M. de Cambremer...

- Mérite-t-elle son nom?" demanda Brichot à M. de Cambremer, après m'avoir regardé du coin de l'oeil car il m'avait promis de parler étymologies, tout en me demandant de dissimuler aux Cambremer le mépris que lui inspiraient celles du curé de Combray. "- C'est sans doute que je ne suis pas capable de comprendre, mais je ne comprends pas votre question, dit M. de Cambremer.

- Je veux dire: Est-ce qu'il y chante beaucoup de pies?" répondit Brichot.

...- Voyez-vous, dit M. de Cambremer, ce que c'est que de rencontrer un savant. Voilà quinze ans que je chasse dans la forêt de Chantepie et jamais je n'avais réfléchi à ce que son nom voulait dire."

... "Vous êtes sûr que Chantepie veut dire la pie qui chante, Chochotte?" ajouta Mme Verdurin pour montrer qu'en grande maîtresse de maison elle prenait par à toutes les conversations à la fois.

..."Vous n'ignorez pas, madame, que beaucoup de régions forestières tirent leur nom des animaux qui les peuplent. A côté de la forêt de Chantepie, vous avez le bois de Chantereine.

- Je ne sais pas de quelle reine il s'agit, mais vous n'êtes pas galant pour elle, dit M. de Cambremer.

- Attrappez, Chochotte, dit Mme Verdurin. Et à part cela, le voyage s'est bien placé?

- Nous n'avons rencontré que de vagues humanités qui remplissaient le train. Mais je réponds à la question de M. de Cambremer; reine n'est pas ici la femme d'un roi, mais la grenouille. C'est le nom qu'elle a gardé longtemps dans ce pays, comme en témoigne la station Renneville , qui devrait s'écrire Reineville.

 

Sodome et Gomorrhe II, II

Commenter cet article