Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu"

Proust pour tous: cinéma non, littérature oui; movie no; literature yes

Publié le 26 Avril 2011 par laurence grenier in Actualités proustiennes- Proust news

J'ai vu à la télé hier soir "un dimanche à la campagne" de Bertrand Tavernier. Déception, malgré des artifices (la présence de la mère dans un rappel qui se veut stylé), les sentiments et atmosphères ne peuvent être évoqués qu'avec des gros sabots (le héros/peintre se regarde les mains pour montrer qu'il pense à son âge, la fille primesautière est insupportable d'agitation...). Ce n'est pas la faute du cinéaste, c'est la faute au médium.

 

I watched yesterday a supposedly good movie where the director tried to communicate feelings and atmosphere with some flashback artifices, or with the main character looking at his old hands to show that he thinks about his age... a failure due to the medium, not the quality of the movie direction.

 

 

Quelques-uns voulaient que le roman fût une sorte de défilé cinématographique des choses. Cette conception était absurde. Rien ne s'éloigne plus de ce que nous avons perçu en réalité qu'une telle vue cinématographique.

Le Temps retrouvé

 

Some critics now liked to regard the novel as a sort of procession of things upon the screen of a cinematograph. This comparison was absurd. Nothing is furher from what we have really perceived than the vision that the cinematograph presents.

Time regained

 

 


 

 

Commenter cet article