Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu"

DEMI-CASTORS au PALAIS ROYAL, une visite épatante, Proust utilise le terme

Publié le 11 Octobre 2022 par proust pour tous

image du film de Xavier Giannoli "Illusions perdues", au Palais Royal

 

Lors de la visite du Jardin du Palais Royal, hier après-midi, j'ai posé la question à notre guide Pascal qui nous faisait découvrir "la prostitution au Palais Royal", une très intéressante et vivante visite: Catherine Le Gallen, m'ayant demandé de transmettre la question "Qu'en était-il des castors et demi-castors dont parlait Balzac dans "Illusions perdues", et dont on voit l'affiche et quelques spécimens dans le film du même nom ?" Pascal nous montra une copie de la fameuse affiche avec les tarifs de ces dames, et l'endroit, péristyle de Beaujolais où on les voit à leurs fenêtres en demi-lune.Pascal nous apprit que le nom de castor venait de la doublure de certains chapeaux portés par les filles de joie, demi-castor faisant référence à des chapeaux à demi doublés par cette chaude matière .
 

 

C'est alors que j'ai posé ma question proustienne : Savez-vous  que Proust cite les demi-castors dans la Recherche ? Non, eh bien voici la réponse:

Dans Du côté de chez Swann, lors de sa 1ère visite chez les Verdurin, Forcheville demande:

Tout le monde se retira fort tard. Les premiers mots de Cottard à sa femme furent :                      « J'ai rarement vu Mme Verdurin aussi en verve que ce soir.                                                                 — Qu'est-ce que c'est exactement que cette Mme Verdurin, un demi-castor ? » dit Forcheville au peintre à qui il proposa de revenir avec lui.

Et plus tard, dans Le Temps retrouvé (le bal des têtes)

La duchesse hésitait encore, par peur d'une scène de M. de Guermantes, devant Balthy et Mistinguett, qu'elle trouvait adorables, mais avait décidément Rachel pour amie. Les nouvelles générations en concluaient que la duchesse de Guermantes, malgré son nom, devait être quelque demi-castor qui n'avait jamais été tout à fait du gratin. 

 

Pascal (au centre) et Michel qui font des visites guidées au Palais Royal.

 

RAPPEL: à 17 h ce soir, mardi 11 octobre, PAR COEUR à cet endroit (péristyle Montpensier) une quinzaine de chaises nous attendront. Et pour plus amples informations pour visites etc, le bureau d'accueil se trouve au 2, galerie Montpensier tel 01 47 03 92 16

Commenter cet article
M
" Le Palais Royal est un beau palais, toutes les jeunes filles y sont à marier..." <br /> Lieu mal famé, voir " Le colonel Chabert" à la comtesse Ferraud, ex Rose Chapotel: " Je vous ai prise au Palais- Royal..." La comtesse pâlit.
Répondre