Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu"

Littérature et Gastronomie: faire de Combray la capitale mondiale de la littérature

Publié le 14 Décembre 2020 par proust pour tous

fille de cuisine plumant des asperges par Bernard Lamotte, on la trouve dans le blog Proust, ses personnages

 

Chers abonnés, chers proustiens, je vous mets un lien avec mon autre blog les amis d'écrivains dont la mission est de montrer l'importance de la littérature dans notre monde déboussolé, avec pour premier thème LITTERATURE & GASTRONOMIE, en vue du 18 septembre prochain. 

 L’année où nous mangeâmes tant d’asperges, la fille de cuisine habituellement chargée de les « plumer » était une pauvre créature maladive, dans un état de grossesse déjà assez avancé quand nous arrivâmes à Pâques, et on s’étonnait même que Françoise lui laissât faire tant de courses et de besogne, car elle commençait à porter difficilement devant elle la mystérieuse corbeille, chaque jour plus remplie, dont on devinait sous ses amples sarraus la forme magnifique. Ceux-ci rappelaient les houppelandes qui revêtent certaines des figures symboliques de Giotto dont M. Swann m’avait donné des photographies. C’est lui-même qui nous l’avait fait remarquer et quand il nous demandait des nouvelles de la fille de cuisine, il nous disait : « Comment va la Charité de Giotto ? Du côté de chez Swann

 

 

 

Commenter cet article
L
Projet immense, qui froissera des millions de lecteurs d'autres pays dans le monde mais qui se justifie dans la mesure où aucun autre littérateur de l'histoire humaine récente* n'a publié, à ma connaissance, de livres qui soient, comme la Recherche, à la fois une vision globale de la société, un exercice de découverte de soi et des autres, à la fois un enchantement stylistique, un apprentissage de l'amour de la vie telle qu'elle est et une initiation au bouclier suprême, l'humour...
Répondre