Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu"

PROUST À L'ÉCOLE: par Jean Nègre, sieur de Kerjouet

Publié le 16 Juin 2020 par proust pour tous

photo Jean de Kerjouet

Voici l'extrait d'un mail de Jean de Kerjouet qui, tel Laurent Angard pour les collégiens, a fait beaucoup pour enseigner la lecture de Proust dans son lycée professionnel. Il est maintenant à la retraite mais continue à faire partager sa passion, et sa méthode d'enseignement:

ET te proposer aussi une autre phrase du même genre. Le but, tu l'as évidemment compris, est de familiariser les jeunes avec l'enchaînement de subordonnées, l'enrichissement interne de la syntaxe, les ramifications logiques, etc.
Un autre apprentissage que je proposais consistait à donner des morceaux de phrases dans le désordre en conservant rigoureusement les mots dans l'orthographe initiale du texte proustien : j'avais remarqué que certain(e)s élèves amélioraient ainsi leur maîtrise des accords grammaticaux et des conjugaisons ! Voir aussi 
ci-joint ... Enfin, 3ème temps de la démarche pédagogique : demander d'écrire à la manière de Proust en fournissant un sujet à traiter, des verbes, des noms, des adjectifs, etc.  Eh ben, dis donc, la plupart du temps, c'était super à lire ! Et comme il fallait s'y attendre, ils appréhendaient mieux le texte proustien en revenant à ses textes à condition de les choisir  dans une thématique de proximité "qui leur parle" !
Et, en même temps, susciter le "désir de Proust" par des problématiques de proximité qui parlent aux "apprenants". C'est ainsi qu'ayant acquis une certaine notoriété nationale dans les lycées professionnels, des inspecteurs de Lettres m'ont sollicité dans plusieurs académies pour répandre cette bonne parole auprès des professeurs de Lettres-Histoire. J'avais peaufiné la chose quand j'étais formateur associé à l'IUFM de Nantes. Les inspecteurs me disaient, pour me faire plaisir, que j'étais un des rares à faire étudier Proust avec des CAP, des BEP et des BAC PRO ! J'ai toujours fait semblant de les croire !!! rire

 

 

 


Un autre jour je montrerai comment Jean se sert du petit livre bleu... en espérant qu'il viendra enseigner sa méthode à Combray, où je voudrais faire une formation pour les professeurs d'école primaire, collège et lycée, je laisse l'enseignement supérieur à nos experts, jusqu'à présent les seuls reconnus et admirés. 
 

 

 
 
 
 
 
 
Commenter cet article