Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu"

ACTUALITÉ : on trouve tout dans Proust, même des masques

Publié le 24 Mars 2020 par proust pour tous

les masques d'Agnès

 

Tandis que notre chef de CHORALE SANS MUSIQUE d'Illiers Combray, Agnès Penfornis confectionne des masques 1900 (qui vont avec les magnifiques costumes du Printemps Proustien), pour pallier le manque entre deux livraisons chinoises ou nationales, elle s'apprête à ajouter au répertoire de la CHORALE, la participation prémonitoire des Verdurin:

Quant à M. Verdurin, il ne marchanda pas sa gaieté, car il avait trouvé depuis peu pour la signifier un symbole autre que celui dont usait sa femme, mais aussi simple et aussi clair. À peine avait-il commencé à faire le mouvement de tête et d'épaules de quelqu'un qui s'esclaffe qu'aussitôt il se mettait à tousser comme si, en riant trop fort, il avait avalé la fumée de sa pipe. Et la gardant toujours au coin de sa bouche, il prolongeait indéfiniment le simulacre de suffocation et d'hilarité. Ainsi lui et Mme Verdurin qui, en face, écoutant le peintre qui lui racontait une histoire, fermait les yeux avant de précipiter son visage dans ses mains, avaient l'air de deux masques de théâtre qui figuraient différemment la gaieté. CS

Commenter cet article
P
Tu as été parfaite ce matin. Bravo
Répondre