Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu"

Feuilleton érotique de Marcel Proust: épisode 40 et Proust à l'école (bande-annonce)

Publié le 21 Septembre 2019 par proust pour tous in feuilleton érotique

Athalie interroge Joas, de Antoine Coypel

M. Nissim Bernard

 

Tous les jours il était à midi au Grand-Hôtel. C'est qu'il entretenait, comme d'autres, un rat d'opéra, un  « commis », assez pareil à ces chasseurs dont nous avons parlé, et qui nous faisaient penser aux jeunes israélites d'Esther et d'Athalie. À vrai dire, les quarante années qui séparaient M. Nissim Bernard du jeune commis auraient dû préserver celui-ci d'un contact peu aimable. Mais, comme le dit Racine avec tant de sagesse dans les mêmes chœurs :

Mon Dieu, qu'une vertu naissante,

Parmi tant de périls marche à pas incertains !

Qu'une âme qui te cherche et veut être innocente,

Trouve d'obstacle à ses desseins.

 

Le jeune commis avait eu beau être « loin du monde élevé », dans le Temple-Palace de Balbec, il n'avait pas suivi le conseil de Joad :

Sur la richesse et l'or ne mets point ton appui.

Il s'était peut-être fait une raison en disant : « Les pécheurs couvrent la terre. » Quoi qu'il en fût, et bien que M. Nissim Bernard n'espérât pas un délai aussi court, dès le premier jour,

Et soit frayeur encor ou pour le caresser,

De ses bras innocents il se sentit presser.

 

Et dès le deuxième jour, M. Nissim Bernard promenant le commis, « l'abord contagieux altérait son innocence ». Dès lors la vie du jeune enfant avait changé. Il avait beau porter le pain et le sel, comme son chef de rang le lui commandait, tout son visage chantait :

De fleurs en fleurs, de plaisirs en plaisirs

Promenons nos désirs.

De nos ans passagers le nombre est incertain

Hâtons-nous aujourd'hui de jouir de la vie !

...L'honneur et les emplois

Sont le prix d'une aveugle et basse obéissance.

Pour la triste innocence

Qui voudrait élever la voix ! Sodome Gomorrhe

 

 

Demain dimanche présentation  de 

Proust à l'école

Les rencontres sont parfois surprenantes, surtout dans le monde des amateurs de Proust... J'avais posté sur mon facebook mes livres, dont le petit Du côté de chez Proust. C'est à ce moment qu'un post est apparu dans le fil de la discussion "Excellent livre pour faire découvrir Proust aux élèves de 3 ème"... Intriguée, j'ai pris contact avec l'auteur du message. Il s'appelle Laurent Angard, professeur de lettres en poste dans un collège de Bischheim (près de Strasbourg 67) doctorant sous la direction de l'un des plus éminents  spécialistes de Proust, Luc Fraisse, qui fera paraître en octobre des nouvelles inédites de Proust.

Et c'est ainsi que nous sommes entrés en contact, et avons imaginé de construire ensemble toute une séquence autour de Proust. Ce projet est devenu un projet de niveau puisque tous les élèves de l'établissement liront cette année des extraits de Proust, en collaboration avec Gaëlle Itzel et Céline Crespeau, les deux autres professeures du collège Lamartine. Cette initiative est soutenue par les inspecteurs de Lettres de l'Académie de Strasbourg, M. Grosset-Bourbange et M. Bouchoucha et par le chef d'établissement du collège, Cédric Baillet.

A cadence régulière nous vous présenterons chaque séance complétée par Laurent Angard (en collaboration avec ses collègues) en un compte rendu du terrain pour saisir ce que ses élèves ont retenu de Marcel Proust.

 

 

 

Commenter cet article