Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu"

L'art de la conversation d'après Proust: épisode 4

Publié le 7 Janvier 2019 par proust pour tous

Didier Sandre joue Charlus dans un téléfilm réalisé par Nina Companeez

AVANT : FAIRE DES GAMMES

4. Décrypter  un groupe, une personne (observer)

 

« Avez-vous pris de mon orangeade ? » Alors M. De Charlus, avec un sourire gracieux, sur un ton cristallin qu’il avait rarement et avec mille moues de la bouche et déhanchements de la taille, répondit : « Non, j’ai préféré la voisine, la fraisette, je crois, c’est délicieux. » Il est singulier qu’un certain ordre d’actes secrets ait pour conséquence extérieure une manière de parler ou de gesticuler qui les révèle. Si un monsieur croit ou non à l’Immaculée Conception, ou à l’innocence de Dreyfus, ou à la pluralité des mondes, veuille s’en taire, on ne trouvera, dans sa voix ni dans sa démarche, rien qui laisse apercevoir sa pensée. Mais en entendant M. De Charlus dire, de cette voix aiguë et avec ce sourire et ces gestes de bras : « Non, j’ai préféré sa voisine, la fraisette », on pouvait dire : « Tiens, il aime le sexe fort » Sodome et Gomorrhe 

À VENIR:

5. Poignardé dans le dos (savoir déchiffrer ce qui nous entoure)

6. Se méfier de mobiles que nous n'avons pas détectés

7. Savoir observer la vraie nature de ceux à qui l'on parle

8. Quand on ne sait pas qui on a devant soi (ne pas juger sur l'apparence)

Commenter cet article