Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu", en Français et en Anglais

Je ne voulais pas faire de théâtre; I was not interested in theater

Publié le 2 Avril 2016 par proust pour tous

Nouveau décor au café de la Mairie
Nouveau décor au café de la Mairie

L'intérêt pour les "Dînez avec Proust" ne faiblit pas, et grâce à cette voie détournée (extraire les dialogues de scènes de société dans la recherche, et les faire lire comme de petites pièces), nous sommes sur le chemin de PROUST pour TOUS. J'avais peut-être raison lorsque j'enviais Shakespeare, fêté partout en Amérique, en d'innombrables festivals, d'innombrables représentations données par des amateurs enthousiastes, et me disais: les Anglophones ont Shakespeare, nous on a Proust! Chacun joue avec coeur, amateurs ou fanatiques, d'autres les suivent en attendant leur tour, et les dîneurs se retrouvent sarcastiques, méprisants, tristes, ridicules, enviés, jalousés, aimés, pédants, cachotiers, modestes! Certains se révèlent même excellents comédiens, un esprit d'émulation dans la diction s'installe, la Berma vit parmi nous! Rachel suit.

POUR LE DINER DU JEUDI 7 AVRIL, "Swann dîne chez les Verdurin", il reste des rôles... C'est plus chaud pour le même programme du mercredi 27 avril...

Ayant appris que Rachel récitait des vers chez la princesse de Guermantes (ce qui scandalisait fort la Berma, grande artiste pour laquelle Rachel était restée une grue qu'on laissait figurer dans les pièces où elle-même, la Berma, jouait le premier rôle – parce que Saint-Loup lui payait ses toilettes pour la scène – scandale d'autant plus grand que la nouvelle avait couru dans Paris que les invitations étaient au nom de la princesse de Guermantes, mais que c'était Rachel qui, en réalité, recevait chez la princesse), la Berma avait récrit avec insistance à quelques fidèles pour qu'ils ne manquassent pas à son goûter, car elle les savait aussi amis de la princesse de Guermantes qu'ils avaient connue Verdurin. Le Temps retrouvé

"Dînez avec Proust" becomes ever popular, and with this unorthodox method - extract society scenes from The Search, and play them - I am on my way: PROUST pour TOUS. I was perhaps right when I envied Shakespeare, celebrated everywhere in America, in countless festivals, performances played by enthusiasts, when I was telling to myself: English speakers got Shakespeare, and whe got Proust! Everyone plays with their heart, amateurs or fanatics alike, others listen, and wait for their turn, and diners become sarcastic, sad, snobbish, ridicule, envied, loved, deceived, scornful, reserved; and want more and more! Some even unveil some stage talents, a competition spirit hatches; Berma is among us, followed by Rachel...

Having learned that Rachel was to recite poems at the Princesse de Guermantes’ (which greatly shocked la Berma, a great artist to whom Rachel was still a courtesan given minor parts, because Saint-Loup paid for her stage-wardrobe, in plays in which la Berma took the principal rôle, more shocked still by the report in town that though the invitations were sent in the name of the Princesse de Guermantes, it was Rachel who was receiving there) la Berma had written insistently to some of her faithful friends not to fail to come to her tea party, knowing they were also friends of the Princesse de Guermantes when she was Mme Verdurin. Time Regained
Commenter cet article