Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu", en Français et en Anglais

Le dîner à la Raspelière "couvert" par le fou-de-proust; "Dinner at La Raspelière" covered by le fou-de-Proust

Publié le 19 Janvier 2016 par proust pour tous

Ski, Marcel et Brichot au café de la Mairie
Ski, Marcel et Brichot au café de la Mairie

Reportage du fou de Proust (Patrice Louis-Brichot) sur le dîner d'hier soir au café de la Mairie, en attendant le film de cette représentation du 18 janvier, ainsi que celle, également réussie, du 13 janvier. On n'est pas assez d'un seul blog pour raconter de telles agapes littéraires!

Après la tarte aux pommes, nous avons dégusté le fromage blanc rose, et sa madeleine-de-ma-façon, mais nous ne commanderons jamais de salade d'ananas et truffes!

Ma mère comptait beaucoup sur la salade d'ananas et de truffes. Mais l'Ambassadeur après avoir exercé un instant sur le mets la pénétration de son regard d'observateur la mangea en restant entouré de discrétion diplomatique et ne nous livra pas sa pensée. Ma mère insista pour qu'il en reprit, ce que fit M. de Norpois, mais en disant seulement au lieu du compliment qu'on espérait : « J'obéis, Madame, puisque je vois que c'est là de votre part un véritable oukase. » A l'ombre des jeunes filles en fleur

And soon the same dinner, in English! This time we had a dessert made of pink cream cheese (with strawberries) and my famous madeleine, instead of apple tart (and as always the beef in jelly), but never will we order a pineapple-truffle salad!

My mother was counting greatly upon the pineapple and truffle salad. But the Ambassador, after fastening for a moment on the confection the penetrating gaze of a trained observer, ate it with the inscrutable discretion of a diplomat, and without disclosing to us what he thought of it. My mother insisted upon his taking some more, which he did, but saying only, in place of the compliment for which she was hoping: “I obey, Madame, for I can see that it is, on your part, a positive ukase!” Within a Budding Grove
Commenter cet article