Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu", en Français et en Anglais

Des mots, toujours des mots; Words, more words

Publié le 20 Septembre 2015 par proust pour tous

Des mots, toujours des mots; Words, more words

Jules continue à me lire Léautaud à voix haute, c'est un délice. Et certains de ses mots me rappellent que la littérature est l'ennemie du cliché, l'ennemie de l'expression banale: dans son petit roman Amours, Paul Léautaud parle d'une femme "brune à l'excès".... N'est-ce pas précis, concis, évocateur....

On vit passer une duchesse fort noire, que sa laideur et sa bêtise, et certains écarts de conduite, avaient exilée non de la société, mais de certaines intimités élégantes. « Ah ! susurra Mme de Guermantes, avec le coup d'oeil exact et désabusé du connaisseur à qui on montre un bijou faux, on reçoit ça ici ! » Sur la seule vue de la dame à demi tarée, et dont la figure était encombrée de trop de grains de poils noirs, Mme de Guermantes cotait la médiocre valeur de cette soirée. Sodome et Gomorrhe

Jules goes on reading loud for me Léautaud, it is a delight. Some of the words he uses reminds me that literature is the enemy of clichés, the enemy of banal expressions: in his short novel Amours, Paul Léautaud speaks of a woman "brune à l'excès" difficult to translate "dark haired in excess". concise, precise, telling expression....

A duchess of swarthy complexion went past, whom her ugliness and stupidity, and certain irregularities of behaviour, had exiled not from society as a whole but from certain small and fashionable circles. “Ah!” murmured Mme. de Guermantes, with the sharp, unerring glance of the connoisseur who is shewn a false jewel, “so they have that sort here?” By the mere sight of this semi-tarnished lady, whose face was burdened with a surfeit of moles from which black hairs sprouted, Mme. de Guermantes gauged the mediocre importance of this party. Cities of the Plain
Commenter cet article