Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu", en Français et en Anglais

chez Berthillon; at Berthillon's

Publié le 27 Juillet 2015 par proust pour tous

chez Berthillon; at Berthillon's

Hier dimanche, Jules et moi nous sommes balladés dans l'île Saint-Louis, nous rappelant avec admiration pourquoi Paris est considéré par beaucoup comme la plus belle ville du monde. Pas d'île Saint-Louis sans Berthillon, temple de la glace, connu dans le monde entier. Salon de thé à l'ambiance feutrée, désuette même (comme leurs pratiques commerciales: pas de cartes de crédit, mais les chèques acceptés). Mais aussitôt que nous arrivâmes à la maison, question de James: "Quels parfums avez-vous choisis?". Jules: poire, pamplemousse et vanille et moi: créole, chocolat pistache; au cas où ça vous intéresserait....

Maman demandait à mon père s'il avait trouvé la langouste bonne et si M. Swann avait repris de la glace au café et à la pistache. « Je l'ai trouvée bien quelconque, dit ma mère ; je crois que la prochaine fois il faudra essayer d'un autre parfum. » Du côté de chez Swann

Yesterday, Sunday, Jules and I went for a walk in the île Saint-Louis, and it reminded us with awe why Paris is considered by many as the most beautiful city in the world. But no île Saint-Louis without Berthillon, temple of ice cream. A café with a very cosy atmosphere, almost old fashion not only for its decor but also because credit cards were not accepted, just cash or a check! As soon as we reached home, James asked us what ice flavors we had ordered: pear, grapefruit and vanilla for Jules, chocolate pistachio and rhum/raisins for me; in case you wonder....

Mamma was asking my father if he had thought the lobster good, and whether M. Swann had had some of the coffee-and-pistachio ice. “I thought it rather so-so,” she was saying; “next time we shall have to try another flavour.” Swann's Way
Commenter cet article