Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu", en Français et en Anglais

L'amour quand on est jeune; Love when you are young

Publié le 30 Août 2014 par proust pour tous

L'amour quand on est jeune; Love when you are young

Le baiser de Klimt

Je suis très éprise de Jules et les moments divins que nous passons ensemble me font oublier que nous ne sommes plus jeunes, et pourtant nous aimons toujours. Cependant, durant nos voyages, jamais il ne m'entraîne au bout du train, dans un compartiment vide. Le ridicule a ses limites.

Nous nous hâtâmes pour gagner un wagon vide où je pusse embrasser Albertine tout le long du trajet. Sodome et Gomorrhe

I am deeply in love with Jules and the divine moments we spend together make me forget that we are not young anymore, but we are still able to love. However, during our romantic trips, he never drags me to the end of the train, in an empty compartment. Ridicule has some limits.

We hastened in search of an empty carriage in which I could kiss Albertine throughout the journey. Cities on the Plain
Commenter cet article

Patrice Louis 30/08/2014 14:47

Touchante évocation de l'amour. Jules a bien raison car, vous eût-il entrainé, il n'aurait cherché en vain un wagon vide comme la phrase suivante l'explique : "N'ayant rien trouvé nous montâmes dans un compartiment où était déjà installée une dame à figure énorme, laide et vieille, à l'expression masculine, très endimanchée, et qui lisait la Revue des Deux Mondes."

proustpourtous 30/08/2014 17:31

Insinuez-vous qu'à mon âge je serais mieux dans le rôle de la Sherbatoff, à louler les l?