Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu", en Français et en Anglais

Des noms pour des trains; Names for trains

Publié le 11 Mars 2014 par proust pour tous

Des noms pour des trains;  Names for trains

Je viens de lire dans Le Monde que les Américains prenaient de plus en plus les transports en commun, et ça me rappelle que lorsque j'ai déménagé avec ma famille de Boston à Darien (Connecticut), je prenais souvent le train (pas très) rapide mais très nouveau, qui faisait la liaison Boston-New York-Washington. Ce train avait été nommé par Amtrak (la SNCF américaine) Acela.

J’allai prendre le petit chemin de fer d’intérêt local dont j’avais, par Albertine et ses amies, appris autrefois tous les surnoms dans la région, où on l’appelait tantôt le Tortillard à cause de ses innombrables détours, le Tacot parce qu’il n’avançait pas, le Transatlantique à cause d’une effroyable sirène qu’il possédait pour que se garassent les passants, le Decauville et le Funi, bien que ce ne fût nullement un funiculaire mais parce qu’il grimpait sur la falaise, ni même à proprement parler un Decauville mais parce qu’il avait une voie de 60, le B. A. G: parce qu’il allle ait de Balbec à Grallevast en passant par Angerville, le Tram et le T. S. N. parce qu’il faisait partie de la ligne des tramways du Sud de la Normandie. Sodome et Gomorrhe II

I just read in Le Monde that Americans use more and more public transportation and it reminds me the time when I moved with my family from Boston (Wellesley) to Darien Ct, and when I was taking the not so fast train from Boston to New York, named Acela.

I went to take the train on the local light railway, of which I had picked up, the time before, from Albertine and her friends all the nicknames current in the district, where it was known as the Twister because of its numberless windings, the Crawler because the train never seemed to move, the Transatlantic because of a horrible siren which it sounded to clear people off the line, the Decauville and the Funi, albeit there was nothing funicular about it but because it climbed the cliff, and, although not, strictly speaking, a Decauville, had a 60 centimetre gauge, the B. A. G. because it ran between Balbec and Grattevast via Angerville, the Tram and the T. S. N. because it was a branch of the Tramways of Southern Normandy. Cities of the Plain
Commenter cet article