Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu", en Français et en Anglais

Changer la France et les Français; On changing France and the French

Publié le 4 Mars 2014 par proust pour tous

Changer la France et les Français; On changing France and the French

Une humeur morose règne dans le pays, les gens se sentent impuissants, dépassés, de plus ils sont cyniques. Dans une culture qui valorise le savoir plus que l'action, il est difficile de se résoudre à une recette qui a fait ses preuves: avoir un projet, un petit ou un grand, mais quelque chose à laquelle on attache une motivation, et qui se conclut par un résultat. De préférence difficile à atteindre mais pas trop. Exemple: on peut faire du tricotin, c'est un passe-temps. Mais si avec le tortillon de laine sortant indéfiniment de la bobine ornée de ses 4 clous on fait un tapis rond, ça devient un projet, (à chacun son goût!)... Il faut trouver son projet

Mais c’est quelquefois au moment où tout nous semble perdu que l’avertissement arrive qui peut nous sauver : on a frappé à toutes les portes qui ne donnent sur rien, et la seule par où on peut entrer et qu’on aurait cherchée en vain pendant cent ans, on y heurte sans le savoir et elle s’ouvre. Le Temps retrouvé

A morose mood is impregnating the whole country, people feel powerless, overwhelmed, and moreover they are cynical. In a culture that gives more value to knowledge than action, it is hard to apply a success proven recipe: nurture a project, small or big, but something to which a motivation is attached. For example you may use a knitting dolly to kill time. But if the long skinny tube of wool coming out of the spool with its 4 nails is meant to shape e round carpet, it becomes a project (and everybody is entitled to his own taste)! One must find a project.

But sometimes illumination comes to our rescue at the very moment when all seems lost; we have knocked at every door and they open on nothing until, at last, we stumble unconsciously against the only one through which we can enter the kingdom we have sought in vain a hundred years — and it opens. Time Regained
Commenter cet article

Hélène 04/03/2014 09:46

C'est tellement vrai !