Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog proustpourtous

Les réflexions d'une proustienne sur sa vie, et en quoi elle lui rappelle dans des épisodes du quotidien des passages de "A la recherche du temps perdu", en Français et en Anglais

Code du travail ou "A la recherche du temps perdu"

Publié le 28 Janvier 2014 par proust pour tous

Hier soir j'ai regardé à la télé sur France 3 une émission très intéressante sur la recherche des causes du chômage en France. Un des accusés était le Code du Travail qui fait plus de 3000 pages. Pour la défense de ce Code Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, asséna l'argument qui m'a fait espérer un bref instant que les forces du travail devenaient raisonnables: "Il y a bien des romans qui font plus de 3000 pages!" J'attendis en vain la suite logique: "comme "A la recherche du temps perdu". Donc c'est moi aujourd'hui qui clôt le débat: au lieu de se plonger dans le Code du Travail, plongeons-nous dans la recherche, qui ne déçoit jamais, et convient aux actifs, aux chômeurs, aux retraités. Et annonce un travail de nuit !

~Moi, c’était autre chose que les adieux d’un mourant à sa femme que j’avais à écrire, de plus long et à plus d’une personne. Long à écrire. Le jour, tout au plus pourrais-je essayer de dormir. Si je travaillais, ce ne serait que la nuit. Mais il me faudrait beaucoup de nuits, peut-être cent, peut-être mille. Et je vivrais dans l’anxiété de ne pas savoir si le Maître de ma destinée, moins indulgent que le sultan Sheriar, le matin, quand j’interromprais mon récit, voudrait bien surseoir à mon arrêt de mort et me permettrait de reprendre la suite le prochain soir. Le Temps retrouvé

Et pour ceux qui veulent lire "la Recherche" abrégée par mes soins (en moins de 500 pages au lieu de plus de 3000), qui donne une idée de l'ensemble de l'œuvre, avant de s'attaquer à l'Intégrale:

Commenter cet article